Créer un site internet

Le bal à l'Hotel de Ville

Le bal à l'Hotel de Ville

ooo

1860 foullonneau georges

Georges Foullonneau

Georges Foullonneau est né le 23 avril 1860.Il est décédé le samedi 25 avril 1942. Notre arrière grand père fut conseiller municipal de Forges d’Aunis.Il fut Tisserand, musicien, chanteur, barbier le dimanche matin et cultivateur à Puydrouard.L'arbre généalogique des Foullonneau montre que les plus lointains ancêtres connus sont originaires de Cholet qui fut longtemps la région bien connue pour ses activités dans le textile (les mouchoirs de Cholet).  

Lors de l’inauguration de la salle des fêtes de Forges le 23 Janvier 1927 il est assis près  de son fils Camille Foullonneau qui fut aussi conseiller municipal durant de nombreuses années. Il a connu trois guerres(1870-1914-1918 et 1939-1945).

Ses obsèques ont eu lieu à Forges d'Aunis le lundi 27 avril 1942.Le discours prononcé par Jules Bouban le maire de Forges d'Aunis peut être lu dans le site Histoire de nos familles Tome 1
Nous connaissions les quatre pages de ce discours par notre arrière grand-mère Denise née Ribière. Grand mère Denise me l’avait montré lorsque j’avais 10 ans.J'ai appris cette chanson en 1956 par mon oncle Marcel Foullonneau (petit fils de Georges)
.

2 puydrouard archives tesson foullonneau

Un bal à l'Hôtel de Ville

Charlus

Pochette bal hotel de ville

ooo

Un bal à l'hôtel de ville

Bal hotel de ville 3ooo

ooo

Un bal à l'Hôtel de ville

Bal hotel de ville jauneooo

Accompagné de Bertrand  MANDRAL.à l'accordéon,j'ai chanté le "Bal à L'Hotel de Ville" au repas de mariage d'Emmanuelle et Yann le 7 Juin 2008 Cette chanson est plus connue par notre famille sous le nom de "La Noce à Eugène"

Bal a l hotel de ville mariage manue yann 178

Le Bal à l'Hôtel de Ville

Un jour j'dis à ma femm' faudrait
Qu'j'aille à l'Hôtel de Ville,
Parait q'y a un bal qui s'y donne
Et qu'on s'fait pas trop d'bile.
Mais mon homme qu'em' dit,
Tu n'as pas d'habit,

Va c'est pas ça qu'y m'gêne
R'pass'moi l'complet
Qu't'as rafistolé
Pour la noce à Ugène (bis)

J'arrive à la porte du bal,
J'vois des hommes qu'on salu-eu,
C'est tout l'conseil municipal
Debout en grand' tenu-eu.
Des complets marron et des chapeaux m'lons,
Dam' c'est pas d'la p'tit' bièr-eu
Tous ces gaillards-là
Ont été pêcher ça
A la Bell' Jardinièr-eu. (bis)

J'entr'et j'tombe dans un restaurant
Où d'un coup d'œil rapid-eu
J'avise un espèc' de croquant
Qui versait du liquid-eu.
Je prends un d'mi s'tier
Et j'tends pour payer
Quarant' sous au bonhomme.
Il me dit Monsieur
Vous faites erreur,
C'est à l'œil qu'on consomm-eu. (bis)

Quand j'ai vu ça j'men suis flanqué
Par-dessus les oreill-eu(s),
J'avais jamais tant tortillé
Ni tant vidé d'bouteill-eu(s).
Comme on peut pas tout
Boi-re d'un seul coup,
J'en ai mis plein mes poch-eu(s) =
Quand on a du cœur
On pense à sa sœur,
A sa femme à ses mioch-eu(s).

C'est pas tout ça quej'me suis dis
T'es au bal faut q'tu danses-an-ses
Quetu montres à tous ces croquants
Q'tu connais les convenances-an-ces
Comme un papillon, j'fais l'tour du salon
Et j'dégote un' bell' brun-eu.
Tenez que j'lui dis,
V'là mon abattis,
Nous allons en suer un-eu (bis)

Pardon, m'fait un vilain gommeux,
C'est moi que j'l'a r'tenu-eu !
Alors on s'empoign' tous les deux,
J'y tir' sa queue d'moru-eu.
Je l' pouss' dans un coin,
I'm flanque un coup d'poing
Sans mêm' que j'y répond-eu
Et voilà comment on
R'çoit des coups d'tampon
Quand on va dans le mond-eu. (bis)

J'ai l'œil poché mais c'est égal,
J'on rigolé tou d'mêm-eu
Car voyez-vous, un pareil bal,

Sacré nom d'un chien
J'y r'tourn' l'an prochain
Avec ma légitim-eu. (bis)

Désolé, j'ai oublié les paroles marquées
Quelqu'un peut-être s'en souviendra, d'avance merc
i.

OOO

Aujourd'hui 29 Dec 2019: 4 visiteurs - 5 pages vues- Total 5727 visiteurs - 25064 pages vues

Date de dernière mise à jour : 2021-01-15

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site