Livre commerce au XVIII ème Siècle

 

PROFITS DU COMMERCE INTERCONTINENTAL ET CROISSANCE

DANS LA FRANCE DU XVIIIE SIÈCLE

Profits du commerce intercontinental et croissance dans la France du XVIIIe siècle-Guillaume Daudin*

Depont livre commerce et prosperite couverture depont

La croissance du commerce français au XVIIIe siècle est impressionnante. Les architectures de Nantes et de Bordeaux témoignent de l’enrichissement des négociants grâce au commerce intercontinental rendu possible par l’exploitation des esclaves aux Antilles.

Le rôle du commerce atlantique dans la croissance européenne a été récemment réhabilité (Allen [2003], Acemoglu, Johnson et Robinson [2005]).

La vision traditionnelle était que le commerce intercontinental a joué un rôle essentiel dans l’accumulation du capital avant la Révolution industrielle

L’objectif de cet article est de contribuer au débat sur le rôle des profits tirés du secteur intercontinental sur l’économie intérieure de la France au XVIIIe siècle. Un calcul de ces profits les place à 142 millions de livres tournois. En première analyse, leur rôle direct et indirect dans la croissance n’a donc pu être que limité, puisqu’il ne s’agissait pas d’un grand secteur : moins de 8 % de la croissance française peut être expliquée par le capital qui y avait été accumulé : cela ne représentait un gain cumulé pour le revenu français d’entre 2 et 3 % vers 1790.

Cependant, un changement de perspective est nécessaire. Plutôt que d’examiner la manière dont le secteur intercontinental fournissait du capital aux autres secteurs, il est plus intéressant d’examiner la manière dont son existence encourageait l’accumulation de capital dans l’ensemble de l’économie en offrant une issue au problème des rendements décroissants. Grâce aux modes de consommation des centres du commerce intercontinental, l’existence du secteur intercontinental ne conduisait pas à la formation d’une économie d’enclave. Une mesure incertaine de cet effet a été proposée. Il semble qu’il puisse expliquer jusqu’aux trois quarts de la croissance française, soit une augmentation de 12 % du revenu par tête en 1790. C’est beaucoup plus important que ce que prédisent les méthodes habituelles.

Clic sur la couverture du livre ci dessous pour lire le texte

Depont livre commerce et prosperite couverture depont

Daudin profits du commerce international

Pour les lecteurs qui souhaiteraient connaître des détails sur les armements de bateaux(1707 1709) voir le document suivant qui comporte des extraits du livre de Guillaume Daudin. Couverture en titre.


Paul Depont est cité dans les pages 243-284-285-327  numéros en marge à droite

Acces aux pages et tableaux où le nom de Paul Depont est cité

https://books.google.fr/books?id=ZrntgdcuxaYC&pg=RA3-PA153&lpg=RA3-PA153&dq=P&hl=fr#v=onepage&q=depont&f=false

Commerce et prospérité La France au XVIIIe siècle


Commerce et prospérité. La France au XVIIIe siècle par Guillaume Daudin

Christian Chavagneux
Alternatives Economiques n° 240 - octobre 2005

Commerce et prospérité. La France au XVIIIe siècle, par Guillaume Daudin
Ed. Presses de l'université Paris-Sorbonne, 2005, 611 p., 28 euros.

Attention, c'est du sérieux! On ne rigole pas vraiment à lecture de cet ouvrage, dont la quête permanente de rigueur, aussi bien pour les explications avancées que pour les statistiques utilisées, est tout à l'honneur de son auteur.

Economiste historien, celui-ci nous livre la substance de sa thèse de doctorat: le développement du commerce extérieur de la France a joué le rôle d'un "coeur de croissance" pour l'économie française du XVIIIe siècle. Bien que la partie la plus dynamique des échanges reposait sur la réexportation de produits coloniaux, les ports français ne se sont pas transformés en enclaves, les intermédiaires commerciaux réinvestissant une partie de leurs profits dans l'économie intérieure. Du moins, peut-être, conclut l'auteur, tant les connaissances sur cette période restent fragmentaires.

Commerce et prospérité. La France au XVIIIe siècle, par Guillaume Daudin
Ed. Presses de l'université Paris-Sorbonne, 2005, 611 p., 28 euros.

Source du texte ci-dessus

Christian Chavagneux
Alternatives Economiques n° 240 - octobre 2005

http://www.alternatives-economiques.fr/commerce-et-prosperite--la-france-au-xviiie-siecle-par-guillaume-daudin_fr_art_193_22018.html


Commerce et prospérité - La France du XVIIIe siècle

Guillaume Daudin-Préface de François Crouzet

Le " court XVIIIe siècle " (1713-1792) a été la seule période pendant laquelle la France a tenu la première place dans le commerce mondial. Cette prédominance a été accompagnée par la prospérité de son économie intérieure. A partir de cet épisode historique, Guillaume Daudin s intéresse à un des facteurs à l'origine de la richesse et de la pauvreté des nations : le commerce dans sa dimension nationale et internationale. Il étudie d'abord le rôle des marchands dans l'économie française, pour montrer comment une économie peut croître par le simple jeu du développement des échanges intérieurs. Puis, ayant déterminé les caractéristiques du commerce international français, il révèle un modèle original qui place ses profits au cœur de la croissance économique. Dans cet essai, l'étude rigoureuse des faits historiques précède toujours la réflexion théorique. L'auteur donne ainsi l'exemple d'une conception ouverte et large de l'économie.

PU Paris-Sorbonne- Paru le : 01/04/2005

source:http://www.decitre.fr/livres/Commerce-et-prosperite.aspx/9782840503712

Une 2ème édition du livre est parue en 2011


Guillaume Daudin

Les textes ci-dessus ont été trouvés lors des recherches effectuées sur les Depont des Granges de Virson eGuillaume daudinn Avril 2011.

Guillaume Daudin est Chercheur associé rattaché à la présidence de l'OFCE-Professeur à l’Université de Lille,ses thèmes de recherche sont: Commerce international en valeur ajoutée-Déterminants du commerce international (élasticités de substitution et gravité)-Commerce international de la France et de l’Europe au XVIIIe et XIXe siècle-Profits du commerce et croissance (application France de l’Ancien Régime)-Commerce intérieur dans la France à la fin de l’Ancien Régime

Contact--OFCE-69, quai d'Orsay - 75340 Paris Cedex 07-Tel. : 01 44 18 54 72-

Source: http://www.ofce.sciences-po.fr/pages-chercheurs/daudin.htm

Textes publiés sur ce blog le 4 et 7 Février 2016

Port image daudin

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×