Généalogie Depont

LA FAMILLE DEPONT

LE CHATEAU DES GRANGES

 LE CHATEAU DE MANDROUX

 


La famille Depont

1 arbre charles jean francois depont

Extraits du livre de Burgaud publié en 1912

Au XVII siècle existait à Mandroux un château disparu aujourd’hui et constituait la principale seigneurie de la commune.

Laissant à son fermier le soin de faire rentrer les redevances de ses paysans, le seigneur habitait le château de Sigogne, paroisse du Thou, étant à la fois, seigneur de Sigogne, Mandroux et autres places ; c’est ainsi que nous trouvons : Extrait de l’Etat des paroisses de la généralité de La Rochelle avec l’imposition de l’année 1698, le nom du seigneur à qui l’on payait redevance et la production du terroir.

« Forges 1710 livres à Monsieur de Sigogne Blé, vin et peu de pacages ».Ce seigneur était Benjamin de Magné, fils ainé du feu Benjamin de Magné et de Sylvie Boilesve.

Le seigneur qui lui succède avait le droit de basse et de moyenne justice. Des lettres trouvées à l’Arsenal de La Rochelle et signées par Louis XIV lui conféraient les privilèges attachés à la charge de trésorier général des finances. Son nom était Paul-François de Pont. Ses armoiries étaient : « d’azur au pont d’or maçonné de sable ».Il eut deux fils :

1er L’ainé Paul de Pont, banquier, était seigneur des Granges de Virson, Saint-Vincent des Chaumes, la Chambauderie, Basauge et la Châtelière d’Aigrefeuille; en 1726, il était directeur de la Chambre de Commerce de La Rochelle; en 1708, il acheta de Samuel Bernon, trésorier de France à Poitiers, une grande maison ayant issue sur les rues du Palais et de la Juiverie,§ aujourd’hui I’Evêché et en 1728, par contrat du 21 Juin, la Châtellenie d’Aigrefeuille.

Jean Samuel de Pont, seigneur de Mandroux, conseiller du roi en ses conseils, maitre des requêtes ordinaires en son hôtel, intendant de justice, police et finances en la généralité du Bourbonnais.

Il naquit à La Rochelle, le 31 Mars 1725 il mourut le 23 Décembre 1805 ; il était marié à Marie-Madeleine l’Escureul de la Touche.

Le 15 Mai 1812 eut lieu la vente finale de la terre de Mandroux et dépendances au profit du mineur Charles François de Pont de Mandroux, qui vivait à Paris avec sa mère veuve de Jean-Charles-François de Pont, fils de Jean-Samuel et remariée avec Joseph Barthélémy, négociant à Paris.

Comme le montre l’extrait de la généalogie de Jean Samuel Depont son fils Charles Jean François Depont est décédé à l’âge de 29 ans.(né le 6 septembre 1767 il mourut le 6 floréal de l’an VI soit  en avril1796).

Sa fille Adélaïde Pauline Depont née le 7 février 1838 est décédée le 24 Juin 1788 à l’âge de 50 ans. Mariée le 24 juin 1789 avec Justin de FONTANGES, seigneur de Saint-Cirgues-de-Jordanne 1767-1849 elle eut deux filles :Delphine de FONTANGES et Anaïs de FONTANGES.


§ La rue Admyrault s'est appelée rue de la Juiverie (ou Juherie) dès le XIIIe siècle, puis rue de l'Evêché après la Révolution. Elle devient rue Admyrault au XXe siècle.

Cube g 

Jean Samuel DEPONT seigneur de Manderoux et de Forges

Intendant de la généralité de Moulins (en 1765), de Rouen (1777), de Metz (1778).
 

Sources:
- personne: H Bourjade / Apollon 05-02-05
- famille: Apollon 05-02-05

http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=pierfit&lang=fr;p=jean+samuel;n=de+pont

2 jean samuel depont 1725 1

Descendance de Marie Pauline Depont décédée en 1838- soeur de Charles Jean Francois 1767 1796

3 jeansamuel depont 1725 2

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site