Inauguration de l'expo Delmas Vieljeux

Inauguration de l'expo Delmas Vieljeux
 

Charente-Maritime: François Hollande honore la mer et la Delmas

Francois hollande delmas 9 nov 2016 la rochelleOlivier Falorni -François Hollande-Jean François Fountaine

François Hollande a réaffirmé que l’économie bleue doit être une ambition forte pour le développement de la France.

Photo AFP

Par Agnès MARRONCLE, publié le 9 novembre 2016 à 12h19.

Le président de la République ouvrait hier à La Rochelle les Assises de l’économie de la mer et inaugurait l’exposition en mémoire de la compagnie Delmas-Vieljeux.

L’économie de la mer passe - elle est passée - par de grands industriels tels que les Delmas-Vieljeux. Il y avait beaucoup de ces entrepreneurs du maritime hier sous l’Encan de La Rochelle et le maire de la ville, Jean-François Fountaine, jouait un joli coup en profitant de la présence du président de la République pour lui faire couper le ruban d’une exposition qui rend hommage à la saga entrepreneuriale Delmas-Vieljeux, la famille mais aussi tous les salariés qui ont "fait la Delmas" comme le titre cette expo.

150 ans d’histoire

Elle est installée dans la partie de l’Encan abritant le Musée maritime. Elle raconte cent cinquante ans d’une histoire industrielle qui se confond avec celle de la ville et avec celle du transport maritime français, sujet fort discuté en face, là où siégeait le millier de participants des Assises de l’économie de la mer.

Celles-ci sont organisées par le groupe de presse Ouest France et le cluster maritime français, lequel attend de l’État une plus large prise en compte du fait maritime. "Nous sommes mobilisés pour faire de la France le leader de la croissance bleue", affirmait à l’intention du Président le porte-parole du cluster, Frédéric Moncany de Saint-Aignan. La France dispose du second espace maritime mondial, mais elle n’occupe pas le rang qu’elle devrait dans le domaine de l’économie bleue.

François Hollande en citait un exemple à la tribune: le transport de conteneurs lui échappe en partie. "Un conteneur sur deux qui circule en France ne passe pas par nos ports. Nous devons reconquérir notre propre marché et, d’ici 2030, faire de la France le premier port de l’Europe", a déclaré le président de la République parmi d’autres ambitions énoncées: la modernisation de la flotte du transport maritime, les efforts en faveur d’une pêche durable, le soutien à l’industrie de la plaisance, le développement de la filière énergie marine renouvelable, cet éolien offshore pour lequel le Président dit vouloir "parvenir à 3 000 mégawatts de puissance installée d’ici 2023".

Les participants locaux aux Assises attendaient du Président une annonce en faveur du projet éolien d’Oléron: un parc en mer de 500 MW au large de La Cotinière qui attend d’être retenu par appel d’offres national. François Hollande n’en a pas dit mot.

Il n’a d’ailleurs pas annoncé d’actions nouvelles autres que celles contenues dans la loi de juin dernier sur l’économie bleue. "80% de ses décrets d’application seront publiés d’ici la fin de l’année. Le sens de ma visite n’est pas de rappeler des mesures mais d’affirmer à quel point la mer, l’économie bleue doit être une ouverture, une ambition forte pour le développement de la France", a conclu le chef de l’État avant de visiter l’exposition consacrée à la Delmas.

http://www.charentelibre.fr/2016/11/09/francois-hollande-honore-la-mer-et-la-delmas,3067163.php

Hollande honore la mer et la Delmas nov 2016

http://www.charentelibre.fr/2016/11/09/francois-hollande-honore-la-mer-et-la-delmas,3067163.php

Pour me contacter

POUR ME CONTACTER PAR EMAIL CLIC SUR LE GLOBE

Email 3

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×