Emile Delmas

Emile Delmas

1834-1898

Terreau fertile sur lequel s’est développé l’un des fleurons de la marine marchande française, où la grande bourgeoisie locale gérait l’entreprise en même temps qu’elle s’intéressait à la chose publique. Dans un horizon étiré des couloirs de la mairie jusqu’aux vastes océans, les deux familles, Delmas et Vieljeux, ont écrit une ambition locale devenue conquête planétaire.

Louis Delmas, pasteur évangéliste, fut inspiré de quitter son Tarn natal pour le temple de La Rochelle, nommé adjoint de Louis Viguier en 1827. De son union avec Sophie Chapron naîtront trois fils, et l’histoire peut commencer.

Frank, Julien, et Émile, les frères Delmas. Les deux premiers fondent en 1867 l’armement Frank Delmas et Cie, pour assurer la desserte des îles au départ de La Rochelle. Ils envoient dans les pertuis des vapeurs, quand la navigation à la voile est encore majoritaire, posant dès lors une vision moderne qui, toujours, guida l’armement.

Émile Delmas homme politique, 1834-1898

Delmas emile 27 mars 1834 a

***

Député de Charente-Inférieure

18 octobre 188514 octobre 1893

Maire de La Rochelle

mai 1884août 1893

Vice-président du Conseil général de la Charente-Inférieure

Biographie

Profession

Armateur

***

Émile Delmas, né le 27 mars 1834 à La Rochelle et mort le 19 octobre 1898 à La Rochelle, est un armateur et homme politique français.

Biographie

Il entre dans la maison de commerce d'Alfred Koechlin à Mulhouse après avoir épousé une de ses nièces. Il s'engagea dans l'armée le temps de la guerre franco-allemande de 1870 et retourna se fixer à La Rochelle après l'annexion de l'Alsace à l'Allemagne. Il fonde avec ses frères une maison d'armements maritimes.

Vice-président du Conseil général de la Charente-Inférieure et maire de La Rochelle de 1884 à 1893, Delmas est élu député de la Charente-Inférieure le 18 octobre 1885. Il est réélu lors des élections générales législatives de 1889.

Delmas consacre la dernière partie de sa vie aux voyages. En 1894, il visite l'Égypte et la Palestine et, fin novembre 1895, part de Marseille pour les Indes. Il passe à Ceylan, arrive à Singapour le 18 décembre puis quatre jours plus tard, gagne Java et Batavia où il visite le jardin botanique de Buitenzorg.

Par mer, il se rend à Surabaya qu'il traverse d'est en ouest. Il gagne le port de Pasuruan puis la station d'altitude de Tossari et fait l'ascension du Bromo (1er janvier 1896). Par le train, il gagne ensuite Surakarta puis Jogjakarta. Il voit le temple de Borobudur puis visite Tjilatjap, Tasikmalaya et Garut d'où il monte le Papandayan. Il escalade ensuite le Tangkuban Parahu, se rend à Tjiandjiur où il quitte le chemin de fer pour poursuivre à pied et rejoindre Buitenzorg.

Le 11 janvier, il quitte Batavia et revient à Colombo (19 janvier) pour se lancer dans une exploration détaillée de Ceylan. Il visite alors le jardin botanique de Peradeniya puis Anuradhapura et Nuwara Eliya avant de regagner Colombo. Il traverse alors le golfe de Mannar et débarque à Tuticorin. Il voyage à Pondichéry et à Madras d'où il gagne Calcutta. Il remonte le Gange, traverse le Teraï et prend le train à Siliguri pour rejoindre Darjeeling.

Il se rend ensuite à Bénarès puis Lucknow, Cawnpore, Agra, Fatehpur-Sikri et Mathura et arrive début mars à Delhi. Par le chemin de fer, il gagne Amritsar puis Lahore et le Peshawar avec l'espoir de pouvoir aller jusqu'à Kaboul. Le 13 mars, il franchit la passe de Khyber mais l'émir de Kaboul lui refuse l'entrée dans ses états.

De retour à Dehli, il traverse le Rajputana par Alwar, Jaipur et Ajmer, visite les sanctuaires du Mont Abu, entre à Ahmedabad, Baroda avant d'atteindre fin mars Bombay. Il se rend alors à Ellora et ses quarante grottes avant de revenir à Bombay par Deogiri et Aurangabad. Le 18 avril, il embarque à Bombay pour Marseille qu'il rejoint après plus de cinq mois d'absence.

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mile_Delmas_(homme_politique,_1834-1898)

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site